Résumé de l’actualité startup Sum’up

Chaque année, comme toutes les autres, la french tech organise des levées de fonds pour multiplier leur mode de financement. Et, semaine après semaine, le baromètre ne cesse de monter en flèche affichant un montant historique impressionnant. 14 start-up ont réussi cet exploit et 4 autres font encore un appel à projet. Allons les découvrir ensemble !

Les derniers fonds levés :

Aux dernières nouvelles, 14 start up ont déjà réussi à lever des fonds pour leur projet alors que l’année vient à peine de commencer. La première sur la liste est  la start-up Wynd, le spécialiste des logiciels de gestion des flux financiers et logistiques, qui s’est démarquée de toutes les autres avec un levé de 72 millions d’euro en poche.

Les 13 autres ont récolté des sommes plus modestes mais suffisantes pour donner vie à leur projet comme Zoov dans le domaine de la mobilité qui a levé 6 millions d’euros pour lancer ses vélos à assistance électrique en libre-service dans 4 villes française d’ici la fin de l’année. Derrière elle suit Teach on Mars dans le domaine de l’EDtech qui a réussi à lever 7 millions d’euros. Toujours dans le même domaine, suit Schoolab et ses 10 millions d’euros. Puis, dans le domaine de la healthtech, il y a Tesalys, le fabricant toulousain de machines de stérilisation des déchets à risque infectieux avec 6 millions d’euros.

Il y en a encore d’autres comme Tridimeo avec 1,3 millions d’euros, Mooncard avec 5 millions d’euros, LightOn avec 2,9 millions d’euros, Ideta avec 700.000 euros, Admo.tv avec 6 millions d’euro, Keetiz avec 650.000 euros, OurCo avec 500.000 euros, Watertracks avec 450.000 euros et Green Big avec 1 million d’euros.

Les jeunes pousses françaises à suivre absolument cette année :

Comme chaque année, de jeunes entrepreneurs viennent rallonger la liste des start-up françaises. 10 d’entre eux se démarquent parmi les autres car ce sont des femmes d’affaires. Effectivement, l’univers de la french tech ne s’adresse pas uniquement à la gent masculine ! Malgré les nombreux préjugés autour des femmes entrepreneurs, ces dernières ont su relever tous les défis pour faire évoluer leur carrière professionnelle. Et le succès est remarquable ! Des noms ? Julie Chapon, Sophie Viger, Agathe Wautier, Stéphanie Hospital, Mari-Christine Levet et Litzie Maarek, Fany Péchiodat, Céline Feugier, Sajida Zouarhi, Mathilde Lacombe. Ce sont les femmes modernes à suivre absolument en cette année 2019.

Les 4 start-up à rechercher des associés :

Pour les intéressés, 4 start-up porteurs de projet sont encore à la recherche de nouveaux associés, hommes ou femmes. Alors, si vous avez besoin d’investir dans un projet mais que vous n’avez pas envie de l’entreprendre seul par manque de savoir-faire technique ou autres raisons, choisissez entre les profils suivants :

À commencer par Soluté Cosmétiques, une start-up créée en mai 2018 qui se spécialise dans les machines et capsules d’ingrédients pré-calibrés pour permettre aux consommateurs de fabriquer des soins à domicile. Elle cherche un ingénieur en mécatronique pour partager son aventure.

Il y a également Station Z. Elle est encore en pleine création mais son projet de vendre en ligne des produits biologiques et sans emballages est très prometteur. Pour l’appuyer, elle cherche un associé qui a une forte connaissance des fournisseurs, des produits bio et de la chaîne logistique.

Ouidrop vient aussi rallonger la liste. Elle est une entreprise Bordelaise créée en 2017 qui se spécialise dans les systèmes de stockages automatisés, plus précisément les vestiaires automatisés pour les palais de congrès.

Enfin, il y a B-Moville, lancée en 2014 et qui se spécialise dans la logistique urbaine décarbonée en vélo cargo.

Résumé de l’actualité startup Sum’up
5 (100%) 1 vote